Rechercher une histoire


#215
630 vues, modifiée 185 fois.
ESPACE DISPONIBLE POUR ..... ...


Lire plus...
#597
13 vues, modifiée 0 fois.

Comme il m’est plaisant d’être accompagné par cette pensée, c’est un encouragement à vivre heureux, la fatigue muée en silence, on n’y a pas pied mais on en retire la paix. Comme il m’est agréable de savoir que maintenant, au cœur de la lutte, il y a la trêve. Que dans les ténèbres il y a la lumière. Que contre l’ignorance, il y a le savoir. Contre la bêtise, la sagesse. Comme il m’est étrange, tous ces motifs invisibles, sensations non dites, indicibles, qualias de l’ombre en mon squelette. Un train peut en cacher un autre. Une capsule en rappelle une autre. Ça fait le même effet, cette fois par rapport à cette autre suite d’évènements. Secondes similaires. Analogie. Tandis que fusionnent les neutrinos loin de là. Quelque part le soir est venu. Le bateau est resté à quai. Le capitaine regarde la mer et les étoiles. Le temps s’écoule comme dans un bateau doré. Quelque part, le jour s’élève. Sur la montagne, un immense visage rit. Le souvenir des plaines mugit dans les ténèbres. La beauté emmitoufle les heures que l’on cueille comme des fruits. Les chemins nous saisissent. Nombreux sont les parallèles. L’éclat en nos pas dirigés éclaire les moindres passages pour piétons, passages pour poètes, transport inter dimensionnel pour les partages. La lune nous invite au voyage.

(Poète-cent-boussoles)



Signaler un abus