Rechercher une histoire


#215
1383 vues, modifiée 348 fois.
ESPACE DISPONIBLE POUR ..... ...


Lire plus...
#685
76 vues, modifiée 0 fois.

Je suis un rhinocéros. Je sais que ça paraît incroyable, farfelu voire que ça paraît louche mais je le jure : je suis un rhinocéros.
Que fais-je là ? Je me rétracte, je me recroqueville, mon petit confort, tu parles, je n’y suis plus et je réaménage mon royaume de merde, tant bien que mal, où que je sois. Je ne vous aime pas. J’en suis incapable. J’écume de rage. Dégage de mon territoire. Je voudrais péter la tronche à mes voisins. J’attends le verre d’alcool qui me calmera. Vous devez me croire fou. Je ne suis pas cinglé, ni menteur, ni grenouille ni crapaud. Je voudrais sembler plus furtif mais tel l’éléphant dans son magasin de porcelaine, je fais du bruit et tout le monde me remarque.
Les enfants m’énervent et m’insupportent. Je les gronde sans aucune patience, je gueule, à leurs yeux je reste la bête féroce, le méchant, l’aigri.
Je laisse traîner plus que des sacs de cambrousse, des sacs de souvenirs douloureux. Je suis le rhinocéros. Je pleure des litres d’amertume. Je racle le sol de ma terre d’exil. Je broie chaque pensée. Je grogne. Je fonce. Je charge. Je vous piétine, je vous écrase.
Aujourd’hui je me meurs. Au milieu de ma savane, de là je vous dis adieu, dans un dernier ressentiment. Ce n’était qu’un message de moi, un message du rhinocéros.
Signaler un abus