Rechercher une histoire


#215
1055 vues, modifiée 299 fois.
ESPACE DISPONIBLE POUR ..... ...


Lire plus...
#735
54 vues, modifiée 0 fois.
Tourne, tourne le carrousel…

La lune en fait autant dans nos têtes. Tout comme le temps sur les pendules. Tout comme l’horloge dans la nuit, le jour, le crépuscule.

Tourne, tourne le carrousel…

Les squelettes dansent une seule fois avant de tomber.
Les lavandières s’enfuient au passage du vent furieux.

Tourne, tourne le carrousel…

Plus de maison ? Plus de peuplier ? La place est vide. La rue est en noir et blanc, identique à celle des films aux figurants mal entraînés.

Tourne, tourne le carrousel…

Les fous et les égarés vacillent sans savoir qu’ils n’ont pas tant à nous envier. Ils se font voir leurs ombres, zieutant l’étoile polaire pour transcender leur âme-bitume.

Tourne, tourne le carrousel…

L’on s’acharne à marcher sur cette route mais en vérité le brouillard ne s’estompe pas. L’on dévore le monde des yeux mais on le gerbe quand il est indigeste. L’on se force à accomplir cette tâche et de surcroît ça déborde sur la soirée. L’on connait celui-ci et l’on reconnaît par-là. L’on joue avec celle-ci qui nous emmène là-bas, tout proche. L’on cavale jusqu’au bout de la piste, et les pistes s’enchaînent et font bouger les heures.

Tourne, tourne le carrousel…

Et toi, viens, toi, tu viens d’où, dis-moi. De quelle place sur le manège ? C’est le grand tour… La grande attraction. La folle sensation. Viens avec moi, à deux on est plus fort, sachant que la tempête s’accélère.

Tourne, tourne le carrousel…
Tourne, tourne le carrousel…

Signaler un abus